logo-avion
couverture Airways

Airways

Le magazine de l'aviation civile
à découvrir et à adopter.

En kiosque

Abonnez-vous

affiche Journée Sûreté

Meeting aérien
de Morlaix
23 et 24
septembre 2017

Découvrir

Affiche Aviation sans frontières

Plus vous donnez,
plus nous volons

Découvrir

Actualités 1 - 3

France

actualité france
© ATR

ATR et le fabricant d’aménagements intérieurs pour avions Geven ont signé un contrat pour la fourniture de nouveaux sièges destinés aux appareils de la série ATR -600.
Baptisés Neo Classic et Neo Prestige, ces sièges ont été spécialement conçus pour ATR par le designer italien Giugiaro. Ces sièges offrent l’espace entre accoudoirs le plus important de tout le marché des turbopropulseurs : 18 pouces pour le Neo Classic comme pour le Neo Prestige. En outre, le Neo Prestige peut être incliné, il offre une tablette plus large, ainsi qu’un dossier deux pouces plus haut. Faciles à installer sur des ATR -600 déjà en opération, ces sièges permettront également de gagner jusqu’à 170 kg sur le poids de l’appareil. De plus, grâce à une utilisation optimisée de l’espace, il est possible d’ajouter deux sièges supplémentaires dans certaines configurations de cabine. Le tout, en conservant la même masse en opération, ce qui permet donc de profiter d’une charge utile accrue.

France

actualité France
© XL Airways

XL Airways a réalisé en 2016, un résultat courant de 1,4 millions d’euros et un bénéfice net proche du million d’euros, malgré un recul du chiffre d’affaires.
Le transporteur a réalisé sur l’exercice 2015-2016, un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros, en baisse de 7% par rapport à celui de l’exercice précédent. Cette baisse est la conséquence de la poursuite de l’extinction du secteur moyen-courrier B737, couplé avec l’optimisation des lignes long-courrier. Le nombre de passagers transportés a avoisiné les 750 000. « XL Airways poursuit sa stratégie de développement sur le long-courrier low cost, en renforçant ses lignes vers les Antilles, dont la programmation estivale est maintenue en 2017 pour la première fois depuis trois ans ; à partir de 2018, cette desserte se verra enrichie de départs directs depuis sept villes de province », a expliqué Laurent Magnin, PDG de la compagnie.

Autriche

actualité France
© Austrian Airlines

Le transporteur Austrian Airlines arrive en tête du classement du site internet flighstats.com, en mars 2017.
Selon le classement du site flighstats.com, spécialiste de la fourniture de données concernant le secteur du transport aérien, Austrian Airlines se hisse, en mars 2017, à la première place du classement des compagnies aériennes les plus ponctuelles au monde. Un score de 92,72% pour la ponctualité des vols du transporteur autrichien, en mars, il se voit attribuer la première place du classement, avec 92,72% de ses vols, arrivés avec moins de quinze minutes de retard sur l’horaire prévu. Un score qui place, Austrian Airlines devant l’espagnol Iberia (90,74%) et Singapore Airlines (89,19%).

Air Caraïbes :
le premier Airbus A350 XWB français !

Actualités 2 - 3

Iran

actualité France
© ATR

Le 16 mai dernier, Iran Air a réceptionné ses quatre premiers ATR 72-600.
ATR et Iran Air avaient signé en début d’année un contrat portant sur une commande de 20 ATR 72-600, assortie de 20 options. Les 20 appareils fermes seront livrés d’ici la fin de 2018. À la suite de la levée des sanctions internationales sur le pays, l’Iran a besoin de moderniser et de développer son offre de transport aérien afin de dynamiser ses économies locales et d’améliorer la connectivité entre ses régions. L’Iran dispose d’une infrastructure domestique très développée, qui compte 60 aéroports que les ATR sont à même de desservir. L’ATR 72-600 est en effet idéal pour les opérations intervenant dans des environnements complexes, tels que les pistes courtes, non préparées, et les régions montagneuses. Les ATR 72-600 seront les appareils phares de la flotte régionale d’Iran Air.

Japon

actualité France
© ATR

Le 26 avril, Japan Air Commuter (JAC) a effectué son premier vol en ATR 42-600.
Le vol JAC 3741 est parti de Kagoshima pour un trajet de 40 minutes jusqu’à Yakushima. L’avion a ensuite effectué trois autres vols, de Yakushima à Kagoshima, de Kagoshima à Okioerabu, et enfin un vol retour jusqu’à Kagoshima. Filiale de Japan Airlines, JAC a rejoint la grande famille des opérateurs d’ATR. La mise en service du premier ATR de JAC est une étape majeure pour l’avionneur, pour lequel le Japon constitue un marché clé. Le pays se prépare à une arrivée massive de touristes (40 millions de visiteurs d’ici 2020). Outre l’organisation de la Coupe du monde de rugby en 2019 et des Jeux Olympiques en 2020, le Japon œuvre à la promotion de la beauté naturelle et de l’héritage culturel de ses régions. Dans la mesure où 35% des liaisons intérieures japonaises sont inférieures à 300 milles nautiques, les ATR conviennent parfaitement au développement de la connectivité régionale.

Singapour

actualité Espagne
© Airbus

La compagnie Singapore Airlines a lancé une série de vols-tests avec un bio-carburant sur un Airbus A350-900.
Douze vols vont être réalisés pendant trois mois sur la liaison Singapour-San Francisco. L’utilisation de ce bio-carburant sera combinée avec des opérations de vols optimisés en première mondiale pour encore réduire la consommation et les émissions de CO2. Le premier des douze vols a décollé de San Francisco le 1er mai 2017 et est arrivé le 2 mai à Singapour avec 206 passagers à bord. Le vol SQ31utilise un mélange de kérosène et de biocarburant issu d’huile de cuisson. Le biofuel, produit par AltAir Fuels, est fourni et livré à San Francisco par SkyNRG. Pour mémoire, Singapour Airlines a commandé 67 A350-900, et sera en 2018, le premier transporteur à exploiter la version très long-courrier, avec l’A350-900ULR.

la mise en peinture
d'un Airbus A380

la mise en peinture
d'un Airbus A380

Actualités 3 - 3

Malaisie

actualité Allemagne
© Boeing

Au cours du mois de mai, Boeing a livré le premier B737 MAX, à Malindo Air.
La compagnie malaisienne sera la première à mettre en service le nouveau monocouloir. L’avion immatriculé 9M-LRC s’est envolé de Seattle le 16 mai pour rejoindre sa base de Kuala Lumpur. L’appareil est affecté sur l’une des quatre fréquences quotidiennes qu’opère Malindo Air, entre Kuala Lumpur et Singapour. À l’avenir, la compagnie exploitera ses B737 MAX sur des trajets intrarégionaux, notamment vers Lahore au Pakistan, Dhaka au Bangladesh, et Katmandou au Népal. Filiale du groupe indonésien Lion Air, Malindo Air – bientôt rebaptisée Batik Malaysia – dispose aujourd’hui d’une flotte de vingt-neuf B737 800/900 et seize ATR 72-600.

Inde

actualité Italie
© Boeing

La compagnie Air India a donné son accord à la location de sept B787-9 Dreamliner pour accompagner les ouvertures de lignes du transporteur sur les États-Unis et le Canada, notamment.
Air India, qui exploite dèjà un parc de 23 Dreamliner, a besoin du biréacteur pour accompagner le lancement de plusieurs liaisons. Outre Washington, Air India prévoit d’ouvrir des vols sur Dallas, Los Angeles et Houston, ainsi que sur Vancouver au Canada, d’ici la fin de cette année. La compagnie doit réceptionner ses quatre derniers B787-8 entre les mois de juillet et octobre. Ces appareils sont aménagés pour un total de 256 passagers répartis en deux classes : 18 en classe affaire et 238 en classe économique. Membre de Star Alliance depuis 2014, Air India dessert aujourd’hui plus de 60 destinations en Inde et 40 à l’international.

Canada

actualité Arabie Saoudite
© Bombardier

Le Canada menace de riposter après l’ouverture par Washington d’une enquête anti-dumping visant les importations d’avions canadiens Bombardier, en revenant sur ses achats d’avions militaires F-18 Super Hornet auprès de Boeing. Lancées après une plainte de l’avionneur américain, les investigations concernant Bombardier devront déterminer si le constructeur canadien vend à perte ses avions de 100 et 150 places aux Etats-Unis, et s’il bénéficie de subventions publiques illégales, a détaillé le département américain au Commerce dans un communiqué. Fin avril, Boeing avait déposé une plainte contre Bombardier, l’accusant de vendre son CS300 (CSeries) en dessous des coûts de fabrication et d’avoir reçu plus de 3 milliards de dollars de subventions publiques. Le CS300 vient concurrencer directement le Boeing 737.