logo-avion
couverture Airways

Airways

Le magazine de l'aviation civile
à découvrir et à adopter.

En kiosque début avril 2018

Abonnez-vous

affiche gifas

Groupement
des industries
Française
Aéronautique et Spatiales

Découvrir

Affiche asf

Le ciel est
notre seul limite

Découvrir

Actualités 1 - 3

France

actualité france
© CEFA Aviation

CEFA Aviation a été sélectionnée par le BEA responsable des enquêtes de sécurité de l’aviation civile pour fournir son logiciel CEFA FAS.
Celui-ci reconstitue les vols en images de synthèse sur la base des données des enregistreurs et boîtes noires des avions tout en intégrant de nombreux outils d’investigation. Selon Rémi Jouty, directeur du BEA : « Notre choix s’est porté sur le logiciel CEFA FAS qui répondait pleinement à nos critères. L’animation des données de vol nous permettra avant tout de faciliter la communication sur les résultats de nos enquêtes, qui est une partie intégrante de nos missions. CEFA FAS nous rend plus efficaces dans la reconstitution des vols analysés et nous permet de comprendre plus rapidement les origines des problèmes en mettant en lumière l’enchaînement des actions des pilotes et les défaillances techniques ». Depuis sa création en 2000, CEFA Aviation a établi sa réputation auprès des services sécurité des vols de plus de 80 compagnies aériennes et l’entreprise se développe actuellement dans le monde de la formation des pilotes.

France

actualité France
© French Bee

La compagnie French Blue, filiale du Groupe Dubreuil (également propriétaire d’Air Caraïbes), fait évoluer sa marque commerciale et devient officiellement French Bee.
Dans le cadre de son activité, French Blue s’est heurtée aux objections d’un opérateur américain, lequel se prévaut de l’antériorité de sa marque pour revendiquer un monopole sur le terme « blue », explique la compagnie française dans un communiqué. À l’origine French Blue a été créée pour se positionner sur le segment low-cost long-courrier. La nouvelle marque est visible sur le site internet depuis le 6 février, date d’ouverture des réservations vers San Francisco et Tahiti. Les premières rotations seront effectuées à partir du 11 mai 2018. Cette nouvelle liaison sera opérée en A350-900. Deux vols aller-retour hebdomadaires seront proposés sur l’année et un troisième en haute saison.

France

actualité France
© Air France

Air France confirme la réouverture de sa filière de formation « Cadets Air France » qui était fermée depuis 2008. Cette décision va permettre de relancer une formation financée de deux ans aux jeunes titulaires d’un BAC et de l’ATPL théorique. En fonction des besoins du groupe, les nouvelles recrues seront affectées à Air France ou ses filiales Joon et Transavia. Ils voleront sur A320 ou B737. Dans un communiqué, la compagnie précise qu’elle aura besoin de recruter entre 200 et 250 pilotes chaque année, d’ici 2022 afin, à la fois de compenser les départs à la retraite et de s’adapter aux prévisions de croissance. La filière « Cadets Air France » constitue une opportunité rare dans un secteur où les formations sont coûteuses (120 000 euros en moyenne). La formation se déroule en deux parties : la première, d’une durée de 10 mois, est dédiée aux cours théoriques et la seconde se consacre uniquement au vol.

A l'entraînement avant les démonstrations en vol
Boeing 737 MAX

Actualités 2 - 3

France

actualité France
© Airbus

Après l’annonce en septembre dernier de l’acquisition de deux Airbus A321neo, La Compagnie poursuit le développement de son modèle 100% business au meilleur prix, en transférant ses opérations sur l’Aéroport d’Orly. Grâce à l’attribution de créneaux à l’aéroport d’Orly, La Compagnie saisit ainsi une opportunité de répondre au mieux à la demande de sa clientèle « affaires » tout en accélérant son développement. Le changement d’aéroport interviendra dès la saison été 2018. Rappelons que La Compagnie est un opérateur français, filiale de XL Airways France, qui réinvente depuis le 21 juillet 2014 la Classe Affaires entre Paris et New York. La Compagnie propose jusqu’à deux vols quotidiens exclusivement classe affaires (74 sièges) à des prix de 30 à 50% inférieurs à ceux de la concurrence.

France

actualité France
© ATR

ATR va doter son centre de formation de Toulouse d'un nouveau simulateur de type FFS. Fabriqué par CAE, ce nouvel équipement permettra aux membres d'équipage de se former au pilotage de l'ATR 72-600. Situé dans les locaux d’ATR à Toulouse, ce simulateur sera à la fois certifié par l’EASA et la FAA. Il permettra à ATR de fournir à ses clients et à ses opérateurs une plus grande capacité de formation, grâce à 4 500 heures de formation supplémentaires par an. Il sera mis en service en juillet 2018. Ce nouveau simulateur s'inscrit dans la stratégie de support client d’ATR, qui vise à proposer des solutions de formation des pilotes optimisées et simples d’accès à travers le monde. ATR a récemment équipé son centre de formation de Paris d’un simulateur FFS pour ATR 72-600. Le centre de formation ATR de Toulouse est, quant à lui, déjà équipé de simulateurs pour ATR 42-300/500, 72-200/500, et le dernier en date permet de former au pilotage de l’ATR 72-600.

France

actualité France
© Boeing

Le français Daher a été sélectionné pour fournir des pièces structurelles en composites thermoplastiques pour les Boeing 787.
C’est en raison de son expertise dans ce domaine que l’équipementier a remporté ce premier contrat auprès de Boeing. La livraison et l’installation de ces pièces structurelles élémentaires débuteront en 2018 dans le cadre d’un contrat pluriannuel consistant au remplacement des sous-ensembles actuellement produits selon la méthode traditionnelle du thermodurcissable et telle qu’utilisée par l’industrie depuis 30 ans. En fournissant ces nouveaux sous-ensembles, Daher confirme son savoir-faire en matière de matériaux composites thermoplastiques, qui lui permet de produire, depuis 2010, de nombreux composants de ce type.

la mise en peinture
d'un Airbus A380

la mise en peinture
d'un Airbus A380

Actualités 3 - 3

Espagne

actualité pays bas
© Paul Bannwarth

Volotea a terminé l’année 2017 avec une progression exceptionnelle de 42% par rapport à l’année précédente.
Le transporteur espagnol a ainsi transporté 4,82 millions de passagers sur l’ensemble de son réseau européen (13 pays). Le chiffre d’affaires a progressé de 22% pour dépasser les 300 millions d’euros. Ces bons résultats s’expliquent par l’ouverture de nouvelles lignes, la mise en service d’appareils A319 offrant des capacités accrues et un taux de remplissage en progression constante. L’ensemble des bases européennes a vu le nombre de passagers progressé significativement. En France, Nantes a connu une croissance de 51%, Bordeaux et Strasbourg ont affiché des scores dépassant les 30%. Cette année, la compagnie low-cost lancera 58 nouvelles lignes et prévoit de transporter entre 5,7 à 6 millions de passagers. La flotte atteindra les 32 appareils avec la livraison de quatre nouveaux Airbus A319.

Islande

actualité royaume uni
© Airbus

La compagnie aérienne WOW Air a transporté 2,8 millions de passagers en 2017 et prévoit un trafic passager de 3,7 millions pour 2018.
En décembre 2017, la compagnie low-cost transatlantique, a transporté 214 000 passagers depuis et vers l’Islande, soit 23% de plus qu’en décembre 2016. Les vols WOW air ont atteint un coefficient de remplissage de 88% en décembre 2017, soit une augmentation de deux points de pourcentage par rapport à la même période l’année précédente. La capacité en SKO (siège kilomètre offert) a augmenté de 21% en décembre par rapport à la même période l’an dernier. Fin 2017, la flotte de WOW air comptait 24 appareils au total, mais la compagnie recevra sept nouveaux avions courant 2018 : deux Airbus A321ceo, un Airbus A321neo et quatre gros-porteurs Airbus A330-300neo. WOW air deviendra ainsi la deuxième compagnie aérienne au monde à recevoir une telle livraison.

Australie

actualité espagne
© Qantas

Le 29 janvier, Qantas a opéré le premier vol transpacifique au biocarburant entre les États-Unis et l’Australie avec son premier B787-9 Dreamliner.
Le vol a duré 15 heures entre Los Angeles et Melbourne. L’appareil a été approvisionné d’environ 10% de biocarburant composé de Brassicaa Carinatat, des graines de moutarde non alimentaire. Le processus d’extraction a été conçu par le canadien Agrisoma Bioscienses. Le B787-9 a utilisé 24 tonnes de ce mélange de biocarburant ce qui a permis d’économiser 18 tonnes d’émissions carbone soit une réduction de 7% par rapport à un vol traditionnel. Ce vol fait partie d’un projet test qui vise à utiliser du biocarburant pour les liaisons vers Los Angeles, d’ici 2020. La compagnie australienne a indiqué qu’elle avait l’intention d’acheter 30 millions de litres de biokérosène dans les dix prochaines année. Ce kérosène renouvelable serait composé de 50% de biocarburant et de 50% de Jet A1 classique.

États-Unis

actualité portugal
© Boeing

Boeing et l’allemand Adrient (leader mondial des sièges automobiles) ont annoncé la création d’Adient Aerospace, une coentreprise qui développera et fabriquera des sièges d’avion.
Les sièges seront disponibles pour l’installation sur de nouveaux avions et pour l’aménagement en rétrofit. Le siège opérationnel, le centre de recherche et l’usine de production d’Adient Aerospace seront situés à Kaiserslautern, près de Francfort. Le centre de service client sera installé à Seattle, aux États-Unis. Les analystes de l’industrie aéronautique prévoient que le marché des sièges d’avions commerciaux passera d’environ 4,4 milliards de dollars en 2017 à 6 milliards de dollars d’ici 2026. Sur ce marché prometteur, Boeing vient concurrencer des acteurs tels que Zodiac Aerospace, l’allemand Recaro et l’américain B/E Aerospace, racheté par Rockwell-Collins.

États-Unis

actualité portugal
© Boeing

UPS (United Parcel Service) commande quatorze Boeing 747-8F supplémentaires et quatre Boeing 767F neufs, afin de répondre à la forte demande du transport de fret (hausse de 9% en 2017), tant sur le marché américain qu’à l’international. Les quatorze B747-8F viennent s’ajouter à une première commande de quatorze Freighter passée en 2016 où trois appareils ont été livrés en 2017. Au total, 32 avions cargo vont rejoindre la flotte du transporteur d’ici la fin 2022. Le B747-8F offre une capacité d’emport de 134 tonnes (l’équivalent de 30 000 colis) et peut embarquer 46 conteneurs, dont 34 en pont principal sur une distance de 4 200 nautiques. Basé à Atlanta, UPS est le leader mondial de la logistique, il dessert aujourd’hui 220 pays. Cette nouvelle commande donne un sursis supplémentaire à Boeing qui espère maintenir la production de son 747-8 Freighter.