logo-avion
couverture Airways

Airways

Le magazine de l'aviation civile
à découvrir et à adopter.

En kiosque

Abonnez-vous

affiche Journée Sûreté

Meeting aérien
de Morlaix
23 et 24
septembre 2017

Découvrir

Affiche Aviation sans frontières

Plus vous donnez,
plus nous volons

Découvrir

Actualités 1 - 3

France

actualité france
© Safran

Safran Electronics & Defense annonce la sélection de sa solution WEFA (Wireless Extension for ACMS - Aircraft Condition Monitoring System) dédiée à la collecte et à la transmission de données de vol pour équiper les A320ceo de son client de longue date, Air Côte d'Ivoire. Cette compagnie, qui utilise déjà la solution de contrôle des données de vol Cassiopée sur l'ensemble de sa flotte, est la première en Afrique à sélectionner le système WEFA. Air Côte d’Ivoire est également la compagnie de lancement en Afrique pour les A320neo, qui en seront équipés à partir de fin 2019. L'offre complète en gestion des données de vol de Safran Electronics & Defense comprend le système WEFA associé à l’offre de services Cassiopée FDM (Flight Data Monitoring) et à l'ACMS (système d'aide à la maintenance). Grâce à cette offre, les compagnies aériennes récupèrent les données de l’avion juste après l'atterrissage, ce qui leur permet de gérer les données de vol à distance en utilisant une connexion 3G+ sécurisée, afin d'étudier immédiatement les rapports de sécurité et de planifier à l'avance les opérations de maintenance.

France

actualité France
© ATR

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a certifié les dernières innovations des systèmes avioniques de l’ATR 42-600 et de l’ATR 72-600, mises au point conjointement par ATR et Thales.
La version « Standard 3 » de la suite avionique des ATR -600 permet de mieux appréhender l’environnement opérationnel et entend optimiser les capacités d’approche, tout en offrant aux pilotes une interface plus conviviale. Elle inclut également des outils conçus pour optimiser les activités d’exploitation des compagnies aériennes. Le Standard 3 intègre notamment la fonction RNP-AR 0.3/0.3, un système de vision synthétique, des protections haute et basse vitesse supplémentaires, ainsi que des procédures et bases de données personnalisables. Cette version sera installée sur les nouveaux ATR -600 dès la fin 2017. La fonctionnalité RNP-AR 0.3/0.3 (Required Navigation Performance with Authorisation Required) est proposée en option. L’introduction d’un système de navigation inertielle (IRS), fourni par Thales, permettra d’emprunter des couloirs aériens de 0,3 milles nautiques de demi-largeur. Les compagnies aériennes seront ainsi en mesure d’évoluer plus facilement en conditions difficiles, notamment dans les zones montagneuses ou dans les environnements marqués par un trafic dense. La version précédente, Standard 2, offrait des capacités similaires en approche, mais seulement d’un mille nautique pour les départs et les remises de gaz. Le développement du RNP-AR 0.3/0.3 a été cofinancé avec Air New Zealand, qui avait demandé à ATR de développer cette fonctionnalité.

France

actualité France
© Airbus

Airbus va installer, dès 2019, de nouveaux enregistreurs de vol fixes et éjectables sur ses avions dont la gamme A350.
Conçus par L3 Technologies et Leonardo DRS, ces nouveaux équipements combineront l’enregistrement de 25 heures de conversations dans le cockpit, et les données techniques du vol. Jusqu’ici, ces informations étaient contenues dans deux enregistreurs distincts. Un appareil sera équipé de deux enregistreurs contenant les mêmes données, l’un restant fixe à l’avant de l’avion (CVDR : Cockpit Voice and Data Recorder), le second (ADFR : Automatic Deployable Flight Recorder) étant éjectable et flottant, et installé sur la queue de l’appareil. Ce dispositif s’éjectera automatiquement en cas de déformation structurelle importante ou d’immersion dans l’eau. Ces nouvelles « boîtes noires » intègreront par ailleurs un transmetteur ELT (Emergency Locator Transmitter) de nouvelle génération, qui émettra des signaux permettant la localisation de l’épave pendant 90 jours (contre 30 actuellement), grâce à une batterie plus puissante.

Air Caraïbes :
le premier Airbus A350 XWB français !

Actualités 2 - 3

France

actualité France
© Paul Bannwarth

NYCO annonce que la compagnie EasyJet, a récemment sélectionné Turbonycoil 600, une huile turbine synthétique standard, utilisée pour sa flotte de la famille Airbus A320, motorisée par des moteurs CFM56-5B.
La compagnie aérienne britannique opère actuellement 272 avions et attend la livraison de 100 nouveaux A320neo et 30 nouveaux A321neo, équipés de moteurs LEAP-1A, dans les années à venir. Ces nouveaux appareils utiliseront également l’huile de synthèse Turbonycoil 600. Qualifiée selon des normes exigeantes telles que SAE AS5780 Classe SPC et MIL-PRF-23699 G Classe STD, Turbonycoil 600 est approuvée par tous les principaux fabricants de moteurs. NYCO est une société française spécialisée dans le développement et la fabrication de lubrifiants haute performance et bases esters synthétiques pour l’aéronautique, la défense et l’industrie.

France

actualité France
© ATR

ATR va doter son centre de formation de Paris d’un nouveau simulateur de vol de type FFS (Full Flight Simulator).
Fabriqué par l’américain TRU Simulation + Training, cet équipement permettra aux équipages de se former au pilotage de l’ATR 72-600. Le simulateur de vol sera certifié par l’EASA et mis en service en novembre 2017. Le centre de formation de Paris est déjà équipé d’un FFS ATR 72-500. Aujourd’hui, ATR possède cinq centres de formation situés à Toulouse, Paris, Johannesbourg, Singapour et Miami. Ce dernier a ouvert en février 2017 pour répondre à la présence croissante d'appareils ATR dans la région. Dotés d'un total de sept simulateurs, les centres ATR assurent chaque année plus de 100 000 heures de formation. Selon l’avionneur, les opérateurs ATR devraient avoir besoin d’environ 1 000 nouveaux pilotes par an au cours des prochaines années.

France

actualité France
© Corsair

Corsair lance sa nouvelle classe affaires. Le premier vol équipé de la nouvelle cabine a eu lieu le 3 septembre.
Deux Boeing 747-400 de Corsair sont déjà réaménagés et l’ensemble de la flotte sera prête pour la mi-décembre. Les nouveaux sièges, fournis par B/E Aerospace, sont convertibles en lits pourvus de prises secteur et de ports USB. Les passagers disposent d’oreillers et de couettes. L’offre de divertissements est diffusée sur tablette Ipad Pro de 13 pouces avec un accès Wifi et un casque haute fidélité Sennheiser. La classe affaires du B-747 se compose de douze sièges, en configuration 2/2 au pont supérieur. Enfin, la restauration à bord est entièrement repensée avec une montée gamme, conçue avec des grands noms de la gastronomie. Avec le lancement de cette nouvelle classe, Corsair souhaite conquérir une clientèle corporate qui est à la recherche d’un haut niveau de confort et d’un personnel navigant dédié.

la mise en peinture
d'un Airbus A380

la mise en peinture
d'un Airbus A380

Actualités 3 - 3

Pays-Bas

actualité pays bas
© Paul Bannwarth

KLM va retirer du service son dernier Fokker 70, le 29 octobre, après 20 ans d’exploitation au sein de sa filiale KLM Cityhopper.
En 2016, elle comptait encore une flotte de 14 F70 d’une moyenne d’âge de 20 ans, chaque avion cumulant une moyenne de 38 000 heures de vol. La compagnie régionale KLM Cityhopper a décidé de remplacer le vénérable biréacteur par des Embraer 175 et 190, qui sont plus économiques et offrent de meilleures performances environnementales. Rappelons que KLM a été la plus grande utilisatrice d’avions Fokker : F50 (retirés en 2010), F100 (retirés en 2012) et F50. Avec le retrait du Fokker F70 de la flotte, il n’y aura plus d’avions de fabrication néerlandaise en service aux Pays-Bas. KLM tourne définitivement la page après 97 ans de collaboration avec l’avionneur Fokker.

Royaume-Uni

actualité royaume uni
© Flybe

La plus grande compagnie aérienne régionale d’Europe, Flybe, dont le siège se trouve à Exeter, au Royaume-Uni, a récemment sélectionné l’équipementier Liebherr-Aerospace pour la révision des trains d’atterrissage principaux et avant de sa flotte Embraer. Le contrat couvre vingt appareils Embraer E175 et E195 de la compagnie. Liebherr-Aerospace assurera toutes les opérations de révision sur son site de Lindenberg, en Allemagne. Les systèmes complets de trains d’atterrissage de la famille E-Jet (E170, E175, E190 et E195), qui comprennent les systèmes de freinage, ont été conçus et fabriqués par l’équipementier Liebherr-Aerospace Lindenberg GmbH, centre d’excellence de Liebherr pour les systèmes de commande de vol et les trains d’atterrissage.

Espagne

actualité espagne
© Volotea

La compagnie low-cost espagnole Volotea a atteint la barre des 14 millions de passagers. Un événement qu’elle a fêté, le 19 septembre, depuis l’aéroport de Bordeaux. Depuis sa création en 2012, la compagnie s’est imposée dans le ciel européen, avec son modèle low-cost. Avec ses 9 bases (dont 4 en France) et ses 28 avions, Volotea offre 243 lignes opérées vers 79 villes européennes de 16 pays. Une position qu’elle compte renforcer dans l’avenir. Sa nouvelle flotte d’Airbus A319 en train d’être entièrement renouvelée, au détriment des anciens Boeing 717. Les nouveaux A319 permettront à la compagnie de passer de 125 à 150 sièges, et d’exploiter ainsi des destinations plus lointaines, passant de 2 500 km à 3 500 km sur un seul vol. Cette année, Volotea prévoit de transporter 4,3 millions de passagers, avec une flotte de 18 Boeing 717 et 10 Airbus A319.

Portugal

actualité portugal
© TAP

La compagnie nationale portugaise TAP Air Portugal (autrefois Transportes Aereos Portugueses) a peint un Airbus A330-300 (immatriculé CS-TOV) dans le style « rétro » des années 1960-1970.
Baptisé « Portugal », cet appareil a été présenté aux salariés de la compagnie, ainsi qu’au peuple portugais, à Lisbonne et à Porto, pour célébrer les 72 ans de la compagnie. La livrée spéciale reprend fidèlement la typographie de l’époque, ainsi que le logo surnommé « Passarola ». Cet A330-300 à la livrée « rétro », est aménagé pour 30 passagers en classe Affaires et 225 en Economie. À bord, les passagers sont accueillis par un équipage commercial portant les uniformes de l’époque, créé par le couturier français Louis Féraud. Actuellement, l’A330 « Portugal » opère sur des vols long-courriers en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu’en Afrique.